Blouse ou pas blouse ?

Objectifs : Contribuer à la réflexion sur l'effet potentiel du port ou non-port de la blouse par les soignants :
- Quels effets sur la communication des personnes âgées souffrant de maladie d'Alzheimer en maison de retraite ?
- Quel est le point de vue des soignant(e)s sur le port ou non de la blouse ?

Une étude intitulée STRECLO (Abréviation de Street Clothes) a été menée à l’initiative de la Fondation Korian pour le Bien-Vieillir, en partenariat avec le laboratoire Psychologie des Ages de la Vie et Adaptation de l’université François Rabelais à Tours

Réalisée au sein d’unités Alzheimer de trois maisons Korian situées en Indre-et-Loire (37) pendant six mois (de juin à décembre 2017), celle-ci a eu pour objet l’observation de l’impact de la tenue vestimentaire des soignants (tenue civile / blouse) vis-à-vis des résidents présentant des troubles neurocognitifs.

Il s’agit de la première étude comparant, sur du moyen terme, les effets du port et du non-port de la blouse professionnelle chez les soignants.

Les résultats mettent en évidence que l’absence de la blouse réduit la distance « institutionnelle » entre résidents et soignants et conduit les résidents à se sentir davantage « comme chez eux », avec plus de conversations personnelles que liées à la santé.

Université Rabelais Tours

Les équipes de l’Université François Rabelais, de la Fondation Korian et des établissements participants réunis pour la restitution des résultats de l’étude le 15/05/2018 à Tours.

Blouse ou pas blouse ?
Objectifs : Contribuer à la réflexion sur l'effet potentiel du port ou non-port de la blouse par les soignants :
- Quels effets sur la communication des personnes âgées souffrant de maladie d'Alzheimer en maison de retraite ?
- Quel est le point de vue des soignant(e)s sur le port ou non de la blouse ?

Une étude intitulée STRECLO (Abréviation de Street Clothes) a été menée à l’initiative de la Fondation Korian pour le Bien-Vieillir, en partenariat avec le laboratoire Psychologie des Ages de la Vie et Adaptation de l’université François Rabelais à Tours

Réalisée au sein d’unités Alzheimer de trois maisons Korian situées en Indre-et-Loire (37) pendant six mois (de juin à décembre 2017), celle-ci a eu pour objet l’observation de l’impact de la tenue vestimentaire des soignants (tenue civile / blouse) vis-à-vis des résidents présentant des troubles neurocognitifs.

Il s’agit de la première étude comparant, sur du moyen terme, les effets du port et du non-port de la blouse professionnelle chez les soignants.

Les résultats mettent en évidence que l’absence de la blouse réduit la distance « institutionnelle » entre résidents et soignants et conduit les résidents à se sentir davantage « comme chez eux », avec plus de conversations personnelles que liées à la santé.

Université Rabelais Tours

Les équipes de l’Université François Rabelais, de la Fondation Korian et des établissements participants réunis pour la restitution des résultats de l’étude le 15/05/2018 à Tours.