Jeunes et séniors : 2 générations connectées

Objectifs : Changer les regards et faire tomber un certain nombre d’idées reçues sur « les fractures intergénérationnelles ».

L’intergénérationnel existe au-delà de toutes nos différences de conviction. C’est le vécu de chacun, au sein de sa famille, qui donne son caractère universel à l’intergénérationnel : les parents transmettent leurs histoires, leurs valeurs, leurs codes de conduite à leurs enfants et ils s’enrichissent de ce que leurs enfants leur apportent. 

La réciprocité, l’entraide, la transmission des savoirs et savoir-être trouvent leur place naturelle entre les générations.

Le concept d’intergénérationnel étend ce lien à l’ensemble de la société, par l’école, mais aussi par tous les mécanismes d’entraide et d’accompagnement social, entre voisins, et plus largement entre les citoyens de tous âges et de toutes conditions.

C’est ce que démonte l’étude réalisée par la Fondation Korian pour le Bien-Vieillir, menée auprès de « jeunes » âgés de 15-35 ans et de leurs aînés âgés de 65 ans et +.
Malgré les idées reçues, jeunes et séniors sont bien 2 générations connectées qui partagent une même philosophie de vie :
 

  • Vivre l’instant présent
  • La recherche du plaisir
  • La recherche de liens familiaux forts
  • La recherche d’indépendance et de liberté
  • Le goût des nouvelles technologies
  • L’importance de la transmission

Pour autant, n’est-ce pas une utopie de croire que ce lien entre générations pourrait être le ciment retrouvé de nos sociétés?Pour que l’intergénérationnel produise du lien social et de la solidarité, elle a besoin d’être valorisée, soutenue et organisée.
Ce n’est pas seulement un lien « naturel », c’est aussi un construit social, une perspective pour améliorer le quotidien de tous, à tout âge.

C’est la raison pour laquelle la Fondation Korian a demandé à des étudiants de STRATE, Ecole de Design, d’imaginer des projets pour développer les échanges et les liens entre les générations et changer les regards sur les maisons de retraite : 
 

Jeunes et séniors : 2 générations connectées
Objectifs : Changer les regards et faire tomber un certain nombre d’idées reçues sur « les fractures intergénérationnelles ».

L’intergénérationnel existe au-delà de toutes nos différences de conviction. C’est le vécu de chacun, au sein de sa famille, qui donne son caractère universel à l’intergénérationnel : les parents transmettent leurs histoires, leurs valeurs, leurs codes de conduite à leurs enfants et ils s’enrichissent de ce que leurs enfants leur apportent. 

La réciprocité, l’entraide, la transmission des savoirs et savoir-être trouvent leur place naturelle entre les générations.

Le concept d’intergénérationnel étend ce lien à l’ensemble de la société, par l’école, mais aussi par tous les mécanismes d’entraide et d’accompagnement social, entre voisins, et plus largement entre les citoyens de tous âges et de toutes conditions.

C’est ce que démonte l’étude réalisée par la Fondation Korian pour le Bien-Vieillir, menée auprès de « jeunes » âgés de 15-35 ans et de leurs aînés âgés de 65 ans et +.
Malgré les idées reçues, jeunes et séniors sont bien 2 générations connectées qui partagent une même philosophie de vie :
 

  • Vivre l’instant présent
  • La recherche du plaisir
  • La recherche de liens familiaux forts
  • La recherche d’indépendance et de liberté
  • Le goût des nouvelles technologies
  • L’importance de la transmission

Pour autant, n’est-ce pas une utopie de croire que ce lien entre générations pourrait être le ciment retrouvé de nos sociétés?Pour que l’intergénérationnel produise du lien social et de la solidarité, elle a besoin d’être valorisée, soutenue et organisée.
Ce n’est pas seulement un lien « naturel », c’est aussi un construit social, une perspective pour améliorer le quotidien de tous, à tout âge.

C’est la raison pour laquelle la Fondation Korian a demandé à des étudiants de STRATE, Ecole de Design, d’imaginer des projets pour développer les échanges et les liens entre les générations et changer les regards sur les maisons de retraite :