Episode 5 - Anne-Marie, infirmière

"J'ai passé 40 ans de ma vie dans les hôpitaux", Anne-Marie, 84 ans

 

Anne-Marie part de son milieu bourgeois où elle s’ennuie pour rentrer à l’école régionale d’infirmières de Toulouse. Elle décide de poursuivre ses études pour devenir laborantine. A l’époque les laboratoires faisaient partie intégrante des services. Elle est nommée à l’Hôtel Dieu pour pratiquer les prélèvements et faire des analyses.  Ce qui lui plait, c’est de pouvoir discuter des résultats avec « le patron ». Au fur et à mesure des années, elle apprend les examens de l’anatomopathologie.

Après son mariage, elle se met en disponibilité pour aider son mari dentiste. Malheureusement ce dernier meurt brutalement alors que les enfants sont encore petits. Anne-Marie reprend alors le chemin de son service, « sa famille ». Deux ans plus tard, le laboratoire ferme mais elle a eu le temps de se former aux examens de pneumologie, tels que la gazométrie et la spirométrie…

 

Je sens de la passion dans la voix de cette infirmière ! Elle dit "je le raconte mais on croira que ce n'est pas vrai". Décidément, les infirmières sont toujours prêtes à parler de leur métier, à tout âge. Et je suis émue de l'incroyable concordance entre nos histoires, à 20 ans d'écart. Monique Rothan-Tondeur, titulaire de la Chaire de recherche en soins infirmiers (Université Paris 13)

 

repères

  • La biologie moléculaire voit le jour en tant que discipline en 1930 grâce au développement de l’instrumentation. 1967 : Diplôme d’Etat de laborantin d’analyse médicale.
  • Pour en savoir plus sur le métier de technicien de laboratoire :  https://www.infirmiers.com/ressources-infirmieres/nos-collegues/le-metier-de-technicien-de-laboratoire.html  
  • Anne-Marie évoque la centralisation des examens et la disparition de son laboratoire. Ces changements sont à rattacher à la loi du 11 juillet 1975 qui encadre juridiquement les laboratoires biomédicaux et détermine par décret le nombre et la qualification du personnel technique ainsi que les normes applicables. 

    Cette même année, la stérilisation dans chaque service va disparaître au profit de la stérilisation centrale mise en place dans les hôpitaux de Toulouse en 1975 à l’occasion de l’ouverture de Rangueil.

  • En 2007, le plan hôpital prévoit un regroupement des services hospitaliers par pôles d'activité. A Toulouse, en 2005, l ’Institut Fédératif de Biologie est inauguré.

 

Production : Partage de Voix 

Auteure, réalisatrice : Sophie Pillods 

Mixage et réalisation : Agnès Mathon 

Musique : David Gubitsch

 

Abonnez-vous à La Voix des Aînés sur vos plateformes de téléchargement habituelles en cliquant :

Ecouter sur doundcloud  écouter sur apple  Ecouter sur Spotify  Ecouter sur Deezer  Ecouter sur podcast addict