Episode 4 – Couturière et ouvrières textiles

"Dans du grand on faisait du plus petit, dans des affaires d'hommes on faisait pour femmes"

 

Avec Yvonne (90 ans), Huguette (105 ans), Claudine (89 ans), Odette (87 ans)

Après-guerre, toutes les petites filles apprenaient à coudre. Le prêt à porter n’existait pas encore, on faisait soi-même sa garde-robe ou l’on faisait appel à une couturière comme Yvonne.  Chaque jour, elle partait chez les clientes en vélo, les magazines de mode dans son sac .

Dans les années 50, la couturière se voit concurrencer par le prêt à porter que l’on trouve dans les grands magasins. Huguette a travaillé au Printemps à Paris à partir de 1934.

Nous irons aussi dans les usines textiles avec Claudine et Odette qui toutes deux surveillaient chacune deux métiers à tisser, Odette travaillait la laine et Claudine le fil.

Aujourd’hui Yvonne, Huguette, Claudine, Odette vivent en maison de retraite.

 

episode 4

repères

 

  • En France, entre 1986 et 2004, le secteur textile a perdu 2/3 de ses effectifs. La production est délocalisée vers les pays du Sud et d’Europe de l’Est.

  • Lors de la Première Guerre mondiale, l'armée américaine doit habiller ses soldats le plus rapidement possible, les tailles sont donc standardisées. Cette technique s'appelle alors la « confection ».

  • Après la guerre, c'est l'âge d'or de la haute couture parisienne.

  • Aujourd’hui, le haut de gamme, le made in France mais aussi les nouveaux textiles permettent à la tendance de s’inverser.

 

Production : Partage de Voix, avec le soutien de la Fondation Korian pour le Bien-Vieillir. 

Autrice : Sophie Pillods - Réalisation : Sophie Pillods et Agnès Mathon

Musique : David Gubitsch

Durée : 15mn48